Le programme d’action 2021 -2025

Le programme d’action est  principalement axé sur :

  • Les enjeux liés au changement climatique, par la mise en place et l’accompagnement de projets de recherche scientifique
  • Les enjeux agro-environnementaux par la maîtrise des savoir-faire en agriculture biologique
  • Les enjeux culturels par la préservation du patrimoine matériel et immatériel de l’agriculture de la plante à parfum (préservation d’un patrimoine végétal menacé, réappropriation des techniques ancestrales)
  • Les enjeux sociaux : l’organisation et le soutien d’actions éducatives et sociales au bénéfice notamment de public fragilisé

 


Les fonds collectés ont pour but d’aider à l’émergence et la mise en place de projets collectifs visant à préserver les cultures de plantes à parfum du territoire grassois :

  • La préservation de terres agricoles

La communication auprès des élus et propriétaires privés et partenaires économiques a un réel impact sur l’attribution de terrains à la culture de plantes à parfum.

  • La sensibilisation du jeune public 

Faire connaître la culture de la plante à parfum auprès du public permet d’enrayer le non-remplacement des agriculteurs. Des actions de communication sont menées dans les écoles agricoles pour présenter la filière (journées portes ouvertes ; conférences etc) et sensibiliser à l’agriculture biologique

  • L’organisation d’ateliers pour la transmission des savoir-faire

L’entraide entre les producteurs est importante pour préserver le savoir-faire. Des ateliers de partage des savoirs et pratiques sont organisés pour les producteurs, les porteurs de projets et les publics précarisés en lien avec le Pôle emploi pour susciter des vocations.

  • La création d’une pépinière de jeunes plants

Le greffage de la plante à parfum est très spécifique. Peu de professionnels ont ce savoir, la profession est vieillissante et les quelques greffeurs spécialisés ne sont pas remplacés par une nouvelle génération. Sans ce savoir ancestral, les productions de roses et de jasmin sont vouées à disparaître. Il est primordial d’assurer une relève.

Créer une pépinière de jeunes plants « Aromatic FabLab » permet de transmettre ces gestes et d’avoir un environnement propice à la multiplication.

Cette pépinière permet de pallier la raréfaction de la matière première végétale. Elle donnera aussi la possibilité d’effectuer de la R&D.

      • La promotion et valorisation de la plante à parfum de notre territoire dans le cadre de notre contribution à la démarche UNESCO : communication et création d’évènements destinés à diffuser la culture de la plante à parfum au niveau national et international ; rencontres avec le public
      • Le soutien aux projets émergeants

Les initiatives et les projets de recherches contribuant au maintien de la valorisation du patrimoine agricole du Pays de Grasse doivent être soutenus et encouragés.

 

Grâce à vos dons nous pouvons agir !